Une redécouverte

Dans des conditions normales, la Spiruline est simplement une espèce parmi toutes les espèces d’algues. Mais plus l’eau devient alcaline et salée, plus les conditions deviennent inhospitalières pour toutes les autres formes de vie, permettant ainsi la prolifération de cette seule espèce. Dans les lacs naturels, la limitation en éléments nutritifs est habituellement un facteur limitant des cycles de croissance. Un apport en éléments nutritifs provenant du lessivage des sols par les pluies ou bien de la pollution, favorise un accroissement rapide de la production d’algues jusqu’à des concentrations maximum, puis elles meurent quand les éléments nutritifs sont épuisés et par asphyxie. Un nouveau cycle commencera après la libération des éléments nutritifs issus de la décomposition des algues mortes ou l’apport d’autres éléments nutritifs dans le lac.

Récolte du Tecuitlatl (Spiruline) à la surface du lac Texcoco au 16ème siècle (Codex Florentin, livre 11)

Récolte du Tecuitlatl (Spiruline) à la surface du lac Texcoco au 16ème siècle (Codex Florentin, livre 11)

Récolte de Spiruline par les Aztèques dans la vallée de Mexico. Human nature 1978 (Peter T. Furst)

Récolte de Spiruline par les Aztèques dans la vallée de Mexico. Human nature 1978 (Peter T. Furst)

La Spiruline comme source de nourriture, était connue des indigènes du Mexique et de l’Afrique. Les plus grands lacs se situent autour du lac Tchad, tandis que d’autres se trouvent en Afrique de l’est, Amérique du sud, Asie et Chine. Les premiers écrits relatant cette source de nourriture datent de 1524. Fray Toribo de Bonavente rapporte que les Aztèques vivaient au bord du lac Texcoco et mangeaient un gâteau bleu-vert appelé tecuitlatl. La Spiruline poussant dans le lac était le seul ingrédient entrant dans la composition de ce gâteau.

D’autres écrits rapportent que la Spiruline séchée servait à fabriquer du pain qui avait un goût de fromage lequel était mélangé avec d’autres céréales, tomates, épices et piments afin d’obtenir une sauce du nom de chilmolli.

Alvarez JR. Enciclopedia de Mexico 1977 ;1 ;229-32

Alvarez JR. Enciclopedia de Mexico 1977 ;1 ;229-32

Les Mayas d’Amérique centrale furent les premiers à cultiver la Spiruline dans un réseau de voies navigables. L’eau contenant la Spiruline était également utilisée pour irriguer et fertiliser les terres cultivables. Répertoriée dès 1936, puis découverte en 1939 sur un marché Massakong au Tchad par le professeur Creac’h de Bordeaux, elle sera décrite en 1940 par un phycologue du nom de Dangeard à partir d’un échantillon rapporté par un pharmacien, mais il faudra attendre les années 60 pour qu’une expédition Belge rapportent des galettes sèches qui seront confiées à P. Compère lequel la désignera comme Spirulina Platensis. Depuis des temps immémoriaux la tribu Kanembou vivant au bord du lac Tchad a jusqu’à maintenant obtenu sa principale source de protéine à partir de la Spiruline.

Crédit : Olivier Barbaroux

Crédit : Olivier Barbaroux

Le vent pousse les algues sur les berges où les épais amas de Spiruline sont ramassés par les Kanembous à l’aide d’un fin panier en vannerie. Puis la Spiruline est étalée sur les dunes de sable où l’eau est rapidement transférée dans le sol. Le chaud climat tropical sèche rapidement la pâte en une galette que les natifs appellent le dihé. Le millet, un aliment quotidien dans cette région, est servi avec une sauce dihé qui est préparée de manière similaire à celle d’Amérique centrale, avec des tomates, des épices et des piments.

Crédit : Olivier Barbaroux

Crédit : Olivier Barbaroux

La tribu Kanembou incorpore de la Spiruline dans 70% de ses repas et en consomme approximativement 10 à 12 g par personne. Depuis les scientifiques ont découvert que la Spiruline est un aliment sain, qui a été consommé traditionnellement pendant des centaines d’années par les indigènes et qui présente des effets bénéfiques prometteurs sur la santé et la nutrition. Si cette algue bleue était cultivée et consommée par des millions d’individus, elle aurait des effets bénéfiques immenses spécialement pour les enfants du monde entier et le futur de notre planète. Il semble que ce soit une solution très attendue.