Comment la spiruline se produit-elle ?

Dans les années 70, plusieurs sociétés commencèrent la culture en basins dans le monde entier. bassin-production-1 Un bassin de Spiruline est un milieu de culture vivant, c’est tout le système et non seulement les intrants qui doit être considéré.

Si un des facteurs change, c’est tout l’environnement du bassin qui change rapidement. Parce que les algues bleues poussent si vite, le résultat d’un changement peut être remarqué en quelques heures ou jours, et non pas en saisons ou années comme dans l’agriculture traditionnelle. On trouve plusieurs espèces d’algues dans les lacs naturels.

La récolte peut poser des problèmes de sécurité alimentaire si l’une d’elles est toxique. Au contraire, en cultivant la Spiruline dans des bassins prévus à cet effet et sous des conditions de culture strictes, on peut maintenir et garantir une culture pure, ce qui n’est pas possible dans des lacs naturels. Produire la Spiruline dans ces conditions ne permet pas l’apparition et la croissance d’organismes contaminants qui auraient un effet malsain sur la santé.

bassin-production-2

Crédit R. Henrikson

Une ferme de Spiruline est une machine écologique verte

Cultivée dans des bassins peu profonds, ces algues bleues peuvent doubler leur biomasse chaque 2 à 5 jours. Cette belle productivité dépasse les rendements de soja sur une même surface de plus de 30 fois, 40 fois pour le mais et 300 fois pour la viande de bœuf.

De plus la Spiruline peut prospérer dans des bassins contenant des eaux saumâtres et alcalines construits sur des sols non fertiles. De l’eau fraîche et des éléments nutritifs sont ajoutés quotidiennement dans les basins pour nourrir les algues. Aucun pesticide ni insecticide n’est jamais utilisé. Les plantes ont besoin de carbone pour se développer, les feuilles prennent le carbone du gaz carbonique (CO2) présent dans l’atmosphère, tandis que les algues puisent le carbone dans l’eau. Les algues poussent si rapidement que le CO2 ne peut pas se dissoudre dans l’eau assez rapidement pour soutenir la production.

Par conséquent du carbone doit être ajouté directement dans le milieu de culture sous forme de bicarbonate de soude comme dans les boissons gazeuses ou de gaz carbonique utilisé dans l’industrie alimentaire. bassin-production-3 Des éléments nutritifs de première qualité comme l’azote, le potassium, le fer et des oligoéléments nourrissent une Spiruline de grande qualité et régulière.

Une agitation manuelle ou par roues à aube est utilisée pour brasser l’eau des bassins pour une production optimum. Les bassins sont récoltés par pompage tous les jours pendant la saison de production (toute l’année sous des conditions tropicales).

Un premier filtre retient les débris, tandis qu’un second retient les algues microscopiques, et l’eau du milieu de culture riche en éléments nutritifs est recyclée par retour dans les bassins. Enfin une pâte verdâtre est obtenue, contenant encore 80% d’eau dans ses cellules.

Cette pâte doit être déshydratée immédiatement et emballée pour être stockée. Aucun agent de conservation ni stabilisateur ni additif n’est utilisé pendant cette phase de séchage et d’emballage, et la Spiruline ne subit jamais d’irradiation. C’est un produit entièrement naturel.